top of page

Au service du pilotage stratégique ...

Par Olivier BRONGNIART, Président Groupe Cost House


Le pilotage stratégique de l’entreprise a connu pendant près de 50 ans un chemin bien tranquille et jalonné : les futurs dirigeants apprenaient lors de leurs études supérieures les outils méthodologiques formalisés par de grands cabinets anglo-saxons, qu’ils allaient retrouver quelques années plus tard pour leur prêter main forte dans leurs décisions. A cette époque – car cette époque est dépassée – les études de marché donnaient une visibilité qui assurait globalement la sécurisation des investissements et des décisions stratégiques, ces dernières pouvant alors être déclinées du haut de la hiérarchie de l’entreprise vers l’opérationnel dans une logique bien taylorienne. Dans ce schéma, les cabinets de conseil « opérationnels » comme Cost House prenaient leur place dans une logique de « déploiement » d’actions de compétitivité dans les organisations.


Mais les deux dernières décennies ont bousculé ce modèle « historique ». Plusieurs facteurs ont fait voler en éclat cette mécanique : globalisation de l’économie et généralisation de la logique de flux tendus, réduction des cycles économiques (notamment des durées de vie produit), digitalisation, évolution des attentes des collaborateurs qui n’acceptent plus le modèle taylorien …


Un article de l’Harvard Business Review de février 2022 résume en six points la situation :

  1. « Le paradigme prédictif rend les organisations fragiles » : la réalité est faite de surprises brutales

  2. « Il faut considérer l’ensemble et pas seulement le sommet de l’entreprise » : la connexion des dirigeants avec la réalité du terrain est un point essentiel aujourd’hui

  3. « La stratégie ne se limite pas au marché » : l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise doit être intégré dans l’analyse de la valeur d’une entreprise

  4. « Nos modèles mentaux doivent être remis en question dans l’incertitude, alors qu’ils étaient l’outil du stratège »

  5. « L’identité et la recherche de sens constituent l’ancrage de la stratégie »

  6. « L’incertitude est la source d’opportunités »


L’article se conclut sur une citation de Peter Drucker « Le plus grand danger en période de turbulence, ce n’est pas la turbulence, mais d’agir avec la logique d’hier ».


Avec les outils de modélisation et de simulation de coûts Valoptia, Cost House apporte aujourd’hui les solutions pour évaluer des scénarios intégrant les aléas auxquels l’entreprise pourrait faire face, mais aussi diffuser au sein de l’ensemble de l’entreprise une vision opérationnelle des coûts, s’appuyant notamment sur la notion d’activité opérationnelle. Oser se laisser surprendre par les résultats de la modélisation des coûts, partager avec l’ensemble des collaborateurs une vision économique de l’entreprise qui fait sens, lancer des initiatives contre-intuitives (relocaliser, réinternaliser, investir, embaucher …), autant de retours d’expérience de ce que nous vivons sur le terrain avec nos clients, au service de leur projection stratégique.


 

Pour plus d'informations, contactez-nous ici ou via l'adresse mail contact@cost-house.com


117 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page