• lfarcinade

Métiers de l'entreprise et leviers pratiques de performance

Par Olivier BRONGNIART, Président Groupe Cost House

& Karim FAIDI, Associé Cost House MEA



La crise sanitaire et économique que nous traversons confirme un mouvement engagé depuis quelques années :

  • Nous vivons dans un monde complexe avec un niveau d’interdépendances jamais atteint

  • L’architecture systémique de l’économie mondiale ne nous permet plus de contrôler ni même de prévoir les événements


En effet, les organisations doivent aujourd’hui faire face à des changements radicaux : globalisation des marchés, réduction des cycles économiques, instabilité totale de l’ensemble de l’environnement (concurrents, fournisseurs, clients, actionnaires, marchés financiers …) et modification radicale des fonctionnements du fait de l’explosion du numérique. Ainsi doit-on affronter une complexité jamais rencontrée dans l’histoire de l’économie.


Les entreprises doivent donc opérer des ruptures fortes dans leur fonctionnement :

  • Simplifier leur mode de fonctionnement

  • Adopter des démarches plus agiles pour s’adapter rapidement

  • Savoir simuler plutôt que chercher à prévoir


Avant de décliner de manière synthétique, pour chacun des métiers principaux de l’entreprise, les leviers pratiques de performance, nous proposons de synthétiser dans ce schéma l’historique des approches de compétitivité depuis le XXème siècle ; qui sont à l’origine des principaux leviers proposés :



Ainsi, les leviers de performance post-crise pourraient être synthétisés comme suit par grande fonction, nous reviendrons dans le détail sur chacun des leviers dans nos prochains articles :



Direction Générale


Organisation : Changer son regard sur l’organisation en passant d’un mode « taylorien » à une organisation « en réseau » d’acteurs, étendu aux parties prenantes externes de l’entreprise.

Stratégie : Préparer son entreprise à l’aléa et adapter sa démarche stratégique en remplaçant la prévision par la simulation.

Chantiers de compétitivité : Mobiliser l’intelligence collective et les démarches Design Thinking afin d’identifier, dans des délais très courts, des leviers de compétitivité en rupture.



Finance et Comptabilité


Industrialiser sa fonction Finance et Comptabilité afin de la sortir du rôle administratif de production de l’information financière et la positionner comme une fonction de «Performance Management».

Les leviers à mettre en place :

- Rendre Lean ses processus (VSM par exemple)

- Optimiser son organisation (CSP et pilotage de la limite Make or Buy)

- Digitaliser ses processus

- Et montée en compétences ses équipes (Hard et Soft Skills)



Contrôle de gestion


Pilotage budgétaire : Rendre le pilotage prospectif, en instaurant des démarches dynamiques comme le Rolling Forecast, l’Activity Based Budgeting (ABB), le Budget Baze Zéro (BBZ) ou même le Beyond Budgeting.

Costing et comptabilité analytique : Ne plus penser « budget », penser « business » en s’engageant dans une vision orientée par activité opérationnelle et processus (Activity Based Costing).



Ressources Humaines


Performance et Création de Valeur : Orienter la fonction vers les activités de développement du personnel à plus forte valeur ajoutée.

Marque Employeur : Couvrir les dimensions Attractivité, Réputation, Différentiation et Engagement des salariés.

Qualité de Vie au Travail : Mesurer le stress, Déployer des actions de fonds et suivre et évaluer dans le temps la Qualité de Vie au Travail.



Achats


Gestion des ressources externes : Au même titre que les entreprises ont compris que les collaborateurs constituaient un capital (immatériel) qu’il fallait savoir développer, les fournisseurs méritent aujourd’hui une démarche similaire, de passer des « achats » à la « gestion des ressources externes ».

Costing Analytique / Costing Paramétrique : Comprendre la structure de coût fournisseurs.

Approche N-Value : Repenser la vision du sourcing international, en intégrant l’ensemble des coûts directs et indirects pour adapter ses filières d’approvisionnement.



Recherche et Développement


Open Innovation : Faire appel à des acteurs externes à l’entreprise pour innover, notamment les Startups.

CCPM : Intégrer dans sa planification les 3 principes de la CCPM (Critical Chain Project Management) – Buffering, Pipelining et Buffer Management.

Design to Cost : Abandonner la planification séquentielle, intégrer les parties prenantes en amont, relier la technologie et l’économique, les fondamentaux de la conception à coût objectifs

Industrie 4.0 – Réalité virtuelle : Recours aux technologies de réalité virtuelle, économiquement accessible aujourd’hui pour tous les acteurs.



Système d'Information


Benchmark technico-économique : Oublier les macro-indicateurs sectoriels, pour découvrir des ratios technico-économiques, indépendants des secteurs d’activités et qui permettent d’identifier directement les leviers de compétitivité, notamment du RUN.

Gestion de Portefeuille Projets : Mettre en place un dispositif de gestion de la demande adapté aux projets de la transformation numérique.

Gestion de Projets : Déployer les méthodes agiles et passer à l’Agilité à l’Echelle (SAFE, LeSS, Spotify,…).



Moyens Généraux


Rationaliser le taux d’occupation des locaux dans un double objectif d’efficience et de bien être des salariés (flex office, télétravail, etc. )

Optimiser l’efficacité énergétique grâce à l’IOT.



Production et/ou Services


Lean management / 6 Sigma / TOC – Theory Of Constraints :

Trois familles de méthodologies au service de la performance opérationnelle, que cela soit au sein des usines ou dans des activités de service :

Industrie 4.0 : Combiner les meilleures méthodes de gestion industrielle aux technologies émergentes.



Marketing, Ventes, Relation Clients


Montée en maturité votre dispositif de performance commerciale : sur la base d’un diagnostic complet qui porte à la fois sur les coûts, le chiffres d’affaires et la contribution à la marge future (organisation, processus, rémunération, incentives, temps passés, compétences, pratiques managériales, animation commerciale, pricing, outils,….).



Logistique


Industrie 4.0 – De nouveaux outils :

- Utilisation de systèmes d’approvisionnement type MTA (Make To Availability) ou DDMRP (Demand-Driven Material Requirement Planning)

- Utilisation technologies BlockChain

- Traçabilité intégrée dans le produit

Automatisation des échanges entre systèmes d’informations clients / fournisseurs



RSE


Ne plus opposer RSE et Performance économique : Engager simplement une démarche RSE sur la base de vos données économiques avec notre partenaire abCSR.




Gardons enfin en tête que le progrès s’appuie plus sur des outils et de l’expérience que des croyances méthodologiques. C’est bien la méthode qui sert un objectif et non l’inverse. Attention donc au syndrome de l’aveuglement de l’expert !




Pour plus d'informations, contactez-nous ici ou via l'adresse mail contact@cost-house.com

0 vue
DÉCOUVRIR
MÉTIERS
OFFRES
 ACTUALITÉS
  • Ingénierie des coûts

  • Chantiers de compétitivité

  • Projection & Pilotage Stratégique

  • Groupe de Benchmark

  • Business Performance Software

SUIVEZ-NOUS

Mentions légales    -    Plan du site    -    Copyright © 2019 Cost House