top of page

L’interview « Qui de nous 2 ? »

Hugo Boucheron et Matthieu Androdias ont accepté de se prêter à l’exercice du « Qui de nous 2 » ! L’objectif ? Découvrir en toute transparence et en toute sincérité les personnalités qui se cachent derrière les champions Olympiques d’aviron.


Interview Champions Olympiques d'aviron

  • Qui gère le mieux les défaites ?

Hugo : Matthieu [rire]

Matthieu : Hugo ! Ce règlement de compte s’annonce sympathique [rire]


  • Qui a la meilleure puissance maximum instantanée ?

Hugo : C'est moi

Matthieu : Je confirme !


  • Qui gère le mieux la pression juste avant la compétition ?

Matthieu : Je dirais que c'est moi.

Hugo : Si on parle de l’année dernière je dirais Matthieu, sinon la plupart du temps je dirais plutôt moi [rire]. Plus sérieusement, l’année dernière Matthieu avait vraiment bien travaillé avec sa préparatrice mentale et de mon côté je me relevais doucement de mon blues post Jeux Olympiques. On a tous les deux des temps forts et des temps faibles, et, en faisant plus souvent des entraînements avec nos deux préparatrices mentales et notre entraîneur on apprend à encore mieux se connaître et porter l’autre quand il en a besoin.


  • Qui est le plus râleur ?

Matthieu : Je pense que c’est moi !

Hugo : Matthieu, c’est monsieur grognon [rire]


  • Qui a le plus de mal à tenir le régime alimentaire imposé ?

Hugo : Pour faire des écarts lors d’un régime il faut déjà commencer ce régime !

Matthieu : Ça fait 8 ans que Hugo me répète la même phrase en arrivant en stage, il me dit « Matt il faut que je m’affute » [rire]. L’affutage n’a pas encore commencé mais attention quand ça va être le cas !

Hugo : Après à Tokyo avec le stress je me suis affuté sans faire d’effort [rire]


  • Qui cuisine le mieux ?

Hugo : Je vais dire que c’est moi parce que l’été dernier dans notre camp d’entrainement on a décidé de se faire à manger dans notre chalet comme la nourriture de la cantine ne nous plaisait pas. Et Matthieu ne m’a pas aidé une seule fois, midi et soir c’est moi qui ait fait à manger… et il débarrassait quand il voulait ! [rire]


  • Qui est le plus discipliné à l’entraînement sur toute l’année ?

Matthieu : Hugo ! Disons qu’il a des pics de rigueur très intenses mais qui ne sont pas tenables dans le temps.

Hugo : [rire] On va dire que quand je suis sens que je suis en danger je suis un peu dans l’exagération !


  • Qui est le moins ponctuel ?

Hugo : C’est Matthieu, il est toujours en retard, d’ailleurs c’est bizarre il était à l’heure pour cet entretien, ça m’a étonné [rire]


  • Qui est le plus susceptible ?

Hugo : C’est toi, hein ?

Matthieu : Léger, je ne suis pas loin devant [rire]

Hugo : Il ne faut pas trop le taquiner, sinon il s’énerve !


  • Qui est le plus optimiste ?

Hugo : Je dirais que c’est moi

Matthieu : Oui je dirais Hugo, parce que j’aime bien rester en alerte et je me concentre sur ce qui est perfectible.


  • Qui est le plus confiant dans votre potentielle victoire aux Jeux Olympiques 2024 ?

Hugo : C’est une bonne question parce que l’on n’en a pas encore parlé !

Matthieu : C’est une question que je refuse un peu parce qu’elle fait un raccourci. Le chemin va être long, il faut qu’on en bave de nouveau, qu’on se donne à l’entrainement. Le « je suis confiant » implique un confort qui mène à l'échec et le « je n'y crois pas » n’est pas un bon état d’esprit non plus. A Tokyo, on a gagné à 15cms près, on sait que tout se joue sur des petits détails !





90 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page